Sécurité : quels sont les équipements obligatoires dans une voiture ?

Partir à la cool, c’est bien, mais vous devez posséder certains équipements dans votre voiture.

Dans une voiture de particulier, vous devez posséder un certain matériel de sécurité. Voici la liste des équipements obligatoires et ceux qui ne le sont pas.

Triangle et gilet jaune

Le conducteur doit posséder un gilet fluorescent homologué ainsi qu’un triangle d’immobilisation. Ces derniers seront utilisés en cas d’accident ou simplement en cas d’immobilisation du véhicule sur la chaussée. Le triangle sera placé au moins 30 m avant le véhicule pour signaler aux autres usagers le problème. Les feux de détresse doivent être allumés.

Si vous ne respectez pas ces consignes, vous encourez une amende de 375 euros. Cependant, vous n’êtes pas obligé de disposer le triangle si cela met votre vie en danger (sur une autoroute par exemple).

L’éthylotest

Depuis juillet 2012, tous les conducteurs doivent être équipés d’un éthylotest, à l’exception de ceux bénéficiant, sur leur voiture, d’un éthylotest anti-démarrage. Il peut être acheté dans une pharmacie, un bureau de tabac, dans certaines grandes surfaces et stations services ou auprès d’une compagnie d’assurance. Si l’éthylotest doit être disponible rapidement, le non respect de l’obligation de posséder cet éthylotest n’est pas sanctionné.

La roue de secours

Il est préférable d’être équipé, dans sa voiture, de tout le matériel nécessaire pour changer une roue. Attention, si vos pneus sont trop défectueux, vous risquez une amende de 375 euros.

L’éclairage du véhicule

Il n’est pas obligatoire de posséder, dans sa voiture, une boîte d’ampoules pour vos phares, clignotants et autres feu de recul. Cependant, vous devez être en mesure de pouvoir changer une ampoule rapidement.

Le matériel de premier secours

Rien ne vous oblige, légalement, de posséder du matériel de premier secours. Bien sûr, rien ne vous empêche de vous équiper d’un sac de secours, susceptible d’être utilisé en cas d’accident. Mais seuls les professionnels du secourisme, pompiers ou ambulanciers, pourront intervenir en cas d’accident d’une certaine gravité. Ils peuvent être équipés, par exemple, d’un sac d’oxygénothérapie ou encore d’une civière.

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *