Remorque automobile, que faut-il savoir ?

Que vous en fassiez un usage ponctuel ou que vous vous en serviez régulièrement, une remorque n’est pas simple à utiliser. Il s’agit d’un poids et d’un volume supplémentaire très important qui peut surprendre un conducteur peu attentif. De plus, la réglementation varie selon la taille et le volume, il est donc important de se renseigner sur la marche à suivre en fonctions de ces informations.

remorque-automobile

Les vérifications du matériel

Comme on l’a dit, le poids et la taille supplémentaires peuvent surprendre. Il faut donc tout d’abord s’assurer que le matériel de la voiture et de la remorque sont dans un bon état. Sur le véhicule, les freins seront particulièrement sollicités, donc soyez sûrs qu’ils ne sont pas trop usés. Sur la remorque, tout est à vérifier. Les freins afin d’éviter d’emboutir votre propre voiture, mais aussi les feux, les pneumatiques, les sangles et le châssis. Si la plupart de ces vérifications sont simples, ne les négligez pas. Pensez également à choisir une remorque adaptée et compatible avec votre véhicule !

Une conduite spécifique

Une fois que le matériel est vérifié, vous pouvez prendre la route. Mais attention, votre expérience de conduite risque d’être très différente de vos habitudes. Tout est une question d’anticipation. Il sera impossible de réaliser des freinages brusques ou des virages trop serrés. Vous devez donc être particulièrement prudent et prendre des décisions à l’avance. Dans le cas où vous n’êtes pas familier avec le trajet que vous allez devoir effectuer, faire un tour de reconnaissance peut vous aider à anticiper les difficultés. Si vous connaissez bien la route que vous allez emprunter, ne vous laissez pas endormir par vos habitudes. Dans tous les cas, soyez vigilant et attentif, en particulier lors des manœuvres.

Quelle réglementation appliquer

Le poids total autorisé en charge de la remorque, ou PTAC va déterminer la catégorie à laquelle elle appartient. En dessous de 500kg de PTAC, il n’y a pas de document propre à la remorque. Il suffit de placer une plaque d’immatriculation identique à celle du véhicule tracteur de manière visible. Entre 500 et 750kg de PTAC, une plaque d’immatriculation propre est nécessaire ainsi qu’une carte grise. De plus, dans ces deux catégories, l’assurance de la voiture comprend généralement la remorque. Dans le doute, renseignez-vous sur les conditions. Enfin, et pour un PTAC supérieur à 750kg, un permis spécifique sera nécessaire ainsi qu’une déclaration à votre assureur.

Descentes, dépassement, mauvaise visibilité ou intempéries sont autant de facteurs à risque qui nécessitent de faire attention. Même pour un trajet court, une mauvaise manœuvre peut faire perdre le contrôle du véhicule. Alors même une fois familiarisé avec la conduite avec remorque, faites preuve de prudence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *