Zoom sur l’équilibrage et la géométrie des pneus

Pneu de voiture dont l'équilibrage et la géométrie ont été corrigés

Les roues constituent un organe essentiel de votre voiture. Mal réglées, elles vont provoquer une usure prématurée des pneumatiques. Cela peut aussi avoir une incidence sur votre sécurité au volant. Deux types de réglages vont vous permettre de contrôler et régler vos roues : l’équilibrage et la géométrie.

Qu’est-ce que l’équilibrage des pneus ?

Quand vous installez des pneus sur votre voiture, il peut arriver que le poids soit mal réparti au niveau de la roue. S’il n’est pas uniforme, cela va créer un déséquilibre au niveau de l’axe de rotation, ce qui aura plusieurs conséquences :

  • À certaines vitesses, vous ressentirez des vibrations en roulant ;
  • Les pneus vont s’user plus rapidement et de façon irrégulière ;
  • L’usure pourra aussi toucher les éléments du train avant de la voiture.

Pour éviter ça, votre garagiste va pouvoir équilibrer vos pneus. Pour cela, il va tout simplement ajouter des contrepoids à l’intérieur des jantes. Il est d’ailleurs indispensable de faire appel à un professionnel, car l’équilibrage nécessite un équipement spécifique : une équilibreuse (ou banc d’équilibrage).

L’équilibrage des roues concerne tous les pneumatiques : peu importe qu’il s’agisse de pneus pas chers ou de qualité, neufs ou d’occasion et pour toutes les marques.

Qu’est-ce que la géométrie des roues ?

Souvent confondus, l’équilibrage et la géométrie sont pourtant deux choses bien distinctes. La géométrie (ou le parallélisme) consiste cette fois-ci à s’assurer que les roues sont :

  • Parallèles entre elles ;
  • Perpendiculaires au sol.

Le parallélisme ne représente en fait qu’un seul élément de la géométrie, qui va également se pencher sur le carrossage. Il peut être pincé (les deux pneus sont tournés vers l’intérieur) ou ouvert (les deux pneus sont tournés vers l’extérieur). Cela peut concerner tout type de pneus : des pneus Michelin, Continental, Dunlop, d’été ou d’hiver, etc.

Quant au carrossage, il peut être positif (le haut des roues part vers l’extérieur) ou négatif (le haut des roues part vers l’intérieur).

En cas de défaut de géométrie, vous aurez une moins bonne maîtrise de votre véhicule. Cela va également engendrer une usure prématurée et inégale des pneumatiques. Au bout d’un moment, vous serez obligé de les changer.

Quand contrôler l’équilibrage et la géométrie ?

L’équilibrage des roues doit se faire de façon systématique à chaque fois que vous changez de pneus. Par la suite, vous pourrez effectuer un contrôle de routine au bout d’un an ou après 15 000 km, pour vous assurer qu’il ne s’est pas déréglé. Quant à la géométrie, elle peut se faire une fois par an.

Néanmoins, dès que vous notez une usure anormale de vos pneumatiques, c’est certainement qu’il y a un problème. Dans ces cas-là, mieux vaut consulter votre garagiste pour qu’il contrôle ces deux éléments.

L’équilibrage et la géométrie peuvent également être déréglés en cas de choc important. Si vous cognez une roue dans un trottoir, que vous roulez sur un nid de poule ou que vous êtes victime d’un accident, mieux vaut les contrôler tout de suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *