Chat à bord : conseils pour un trajet zen

Un voyage en voiture avec son chat n’est pas toujours de tout repos, surtout si le félin (comme tous ses congénères) déteste ce genre d’exercice. Miaulements incessants, urines intempestives, anxiété, agressivité… heureusement, il est possible de corriger ce comportement en habituant votre minou à votre voiture et en ayant les bons réflexes durant le transport. Le point sur Automobile Blog.

Familiariser le chat à votre voiture

Pour que votre chat ne se mette pas à miauler de panique une fois rentré dans sa caisse de transport et l’habitacle de la voiture, vous pouvez le familiariser doucement à ces deux environnements.

Pour la boîte de transport, l’idéal est de l’entraîner jeune à rentrer dedans. Essayez de l’attirer dans sa cage avec un jouet ou une technique de votre cru et récompensez-le avec ses croquettes Royal Canin Vet Care favorites (ou quel que soit sa nourriture préférée). Laissez-le dans sa caisse de plus en plus longtemps (quelques minutes) puis, au bout de plusieurs jours, fermez quelques secondes la porte de la caisse. Donnez à votre chat des friandises pour le récompenser et réitérez plusieurs fois l’opération, de plus en plus longuement (quelques minutes).

Pour l’habitacle, vous aurez besoin des jouets préférés de votre chat et de Feliway, un spray contenant des phéromones de bien-être. Disposez la caisse de transport sur la banquette arrière de votre voiture et aspergez le tout de Feliway. Une demi-heure plus tard, invitez votre chat à l’arrière du véhicule, à l’arrêt et le moteur éteint. Jouez avec lui un petit quart d’heure. Répétez l’opération pendant une bonne semaine, et observez votre chat. Ce dernier devrait être de moins en moins impressionné par la voiture.

Conseils pour un trajet en toute sérénité

Si la phase d’acclimatation s’est bien passée, votre chat devrait déjà avoir moins peur de sa caisse de transport et de l’habitacle de la voiture.

La place de la cage a son importance. L’idéal est de la placer au sol entre le dossier des sièges avant et la banquette arrière afin que votre chat ne subisse pas les coups de freins et le soleil de plein fouet. S’il n’y a pas la place et que vous décidez de mettre la caisse sur un siège, pensez bien à la fixer à l’aide d’une ceinture de sécurité.

Votre matou est un animal qui est facilement désorienté et apeuré dans des environnements qu’il ne connaît pas ou pas, la cage sera donc son élément protecteur. Déposez donc un drap sur la caisse de transport afin qu’il ne voit pas la route, qui pourrait l’effrayer. Pratique, vous pourrez humidifier le drap en cas de fortes chaleurs et en plus, les chats se sentent plus rassurés dans le noir.

Toujours dans les draps et tissus, installez un coussin dans le fond de la cage afin que votre félin puisse s’installer confortablement. Prévoyez également une alèse au cas où il urine durant le transport. Pour limiter ce risque, vous pouvez d’ailleurs inciter votre chat à aller uriner quelques heures avant le départ en changeant sa litière.

Durant le trajet, vous pouvez proposer à votre chat ses croquettes Royal Canin Veterinary Diet (ou d’une tout autre marque/gamme selon la nourriture favorite de votre minou). Elles doivent être directement versées sur le sol de la caisse car une gamelle pourrait blesser votre chat. Par contre, il est fort possible qu’il refuse de manger, car il n’est pas dans un environnement familier.

Pensez cependant à lui proposer régulièrement de l’eau et des jeux durant le voyage. Il vous suffit d’emporter ses jouets préférés avec vous afin que votre chat se sente à l’aise et s’amuse pendant le trajet. Attention tout de même lorsque vous lui donnez de l’eau ou que vous changez son alèse à garder les portes de la voiture fermées. Cela évitera les risques de fuites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *